Comment améliorer le bien-être de son enfant ?

Il est aujourd’hui universellement reconnu que les nourrissons sont capables de ressentir la douleur. Face à cette situation, les parents sont souvent déconcertés. La réflexologie pédiatrique est une technique naturelle et efficace recommandée pour améliorer son bien-être. Focus également sur quelques astuces pratiques pour soulager les petites douleurs du quotidien.

Miser sur la réflexologie pédiatrique

La réflexologie pédiatrique est une méthode de prévention naturelle pouvant être appliquée sur un bébé dès sa naissance. Elle est préconisée pour calmer un nourrisson légèrement agité ou qui pleure énormément. Après une séance de réflexologie, l’enfant est plus calme. En même temps, il peut avoir faim ou soif, mais aussi souffrir d’une légère fièvre. Cependant, ces symptômes sont de courte durée. Pour bien masser les pieds de bébé, le moment idéal est à l’heure de la sieste, le matin, le soir (avant le coucher) ou avant/après le bain.

L’approche sur un tout-petit (jusqu’à 7 ans) doit s’effectuer en douceur et lentement. On commence par des rotations des pieds vers la droite, ensuite vers la gauche. Une fois que l’enfant est détendu, on effectue des petits massages par pression en dessous du gros orteil gauche. Après cela, il se calme instantanément. Une séance dure 30 minutes environ. Les bienfaits de cette méthode douce sont multiples. Elle améliore la qualité du sommeil, apaise les coliques, réduit les tensions musculaires, etc. De plus, cela permet aux parents de partager un moment privilégié avec leur bambin. Le lien parents-bébé est d’autant plus consolidé. Aussi, le toucher pédiatrique a un double effet, notamment sur le psycho-affectif. Il réduit l’hyperactivité du petit. Enfin, c’est une option à envisager pour favoriser le sommeil et la respiration cutanée.

Connaître et apaiser les petits maux du quotidien

A la naissance du bébé, son système digestif est immature et fragile. Cela entraîne généralement certains troubles digestifs mineurs. Heureusement, ces inconforts sont passagers. De plus, la plupart ne sont pas graves, à condition d’être correctement diagnostiqués et pris en charge rapidement. Le reflux gastro-oesophagien (RGO) est une remontée machinale du contenu gastrique dans l’œsophage. Lorsque bébé fait des grimaces et/ou pleure, les remontées acides sont gênantes et douloureuses. Concernant les coliques, elles sont fréquentes chez le bébé âgé de 2 à 6 semaines. Elles se terminent généralement à la fin du 3ème mois. Lorsque l’enfant en souffre, il se replie sur lui-même, se tend, devient rouge et émet des flatulences. Perturbant le sommeil du nourrisson, elles entraînent des pleurs difficiles à supporter, qui durent parfois plusieurs heures.

Il existe différentes astuces pour soulager les petits maux des bébés. Pour le reflux gastro-oesophagien (RGO), un traitement antiacides est généralement prescrit par le médecin, sur une durée limitée. Grâce à ce traitement, l’estomac ne sécrète plus d’acides. Le portage est une autre solution efficace pour prévenir un RGO. Elle consiste à porter fréquemment l’enfant, le mettre en position verticale après la tétée et attendre patiemment le rot. Plusieurs techniques peuvent être appliquées pour apaiser un nourrisson qui souffre de coliques. Ainsi, le portage, l’emmaillotage, le bercement, le bain, mais aussi un massage dans un environnement calme et sain sont recommandés.